Voiture d’occasion : comment éviter les escroqueries ?

Le marché de la vente de voitures d’occasion en France est en constante croissance. De ce fait, des acteurs malveillants peuvent profiter des faiblesses des moyens de paiements actuels et du manque d’expérience de certains vendeurs pour les flouer. Aidés par le développement des outils technologiques, qui permettent de falsifier facilement les données (chèque de banque, compteur kilométrique, carte grise, etc.).
Voici quelques conseils clés pour éviter les arnaques et escroqueries lors de l’achat ou la vente d’une voiture d’occasion.

Lorsqu’on est acheteur

Inspecter

Il ne faut pas hésiter à opérer une véritable inspection de la voiture et, en plein jour ! Une transaction faite dans un lieu sombre peut éventuellement cacher des défauts sur la carrosserie (rayures, bosses, etc.). Vérifiez l’intérieur de la voiture, notamment le fonctionnement les éléments électriques qui ne sont pas obligatoirement examinés lors du contrôle technique (vitres, essuie-glaces, radio, aérations, climatisation, toit ouvrant, état du châssis, tapis de sol, etc.), la plus grosse vérification devant se faire sous le capot (moteur, batterie, etc.). Il faut impérativement demander à voir, en original, tous les documents de la voiture, les factures d’entretien ou de changement de pièces. Le contrôle technique est obligatoire pour les voitures de plus de 4 ans.

Expertiser

Si vous n’êtes pas un féru de la mécanique, par sécurité, faites-vous accompagner par une personne qui maîtrise le sujet. Pensez également à établir une liste des éléments à vérifier.

Essayer

Il faut toujours tester sur route une voiture avant de l’acheter et dans tous les cas vous devez être au volant et non le vendeur (il peut adapter sa conduite aux défauts du véhicule). Ce test vous permettra de vérifier les systèmes de freinage, d’embrayage, la boite de vitesse et de tester le moteur. Notez que juridiquement si vous n’avez pas essayer le véhicule avant l’achat, vous ne pourrez pas aller en justice si une problématique de vice caché se présente.

Analyser

Pour démasquer éventuellement une voiture volée, certains éléments sont à relever : vente urgente, compteur kilométrique trop bas (l’une des plus grosses escroqueries reste le compteur trafiqué), prix bradé (vérifiez la cote du véhicule), plaques d’immatriculation inexistantes ou cabossées, numéro de série incohérent avec la carte grise ou le gravage des vitres, etc…

Archiver

Par précaution, conservez l’annonce descriptive de la voiture, elle pourra permettre de faire annuler la vente si la voiture ne correspond pas au descriptif. Ou tout du moins d’essayer.

Négocier

Ne versez aucun acompte avant de rencontrer le vendeur ou avant de conclure la vente.
L’avantage avec Depopass est que nous n’avez pas à régler d’acompte. L’acheteur dépose ses fonds sur un compte Depopass ouvert à son nom. Et paie le vendeur le jour de la vente. De cette façon, le vendeur voit que les fonds sont bien présents, et ne se déplace pas pour rien. Si la vente ne se fait pas, l’acheteur peut récupérer ses fonds sans frais. Si le jour de la vente, acheteur et vendeur se mettent d’accord sur un prix de vente différent, le montant du paiement est ajustable à la hausse comme à la baisse, jusque devant le véhicule.

Il est important de bien prendre en compte également les règles de vigilance avant d’utiliser Depopass, ou de nous appeler pour toute question, nous sommes là pour ça.

Acheter

Enfin, outre que le règlement des transactions en espèces entre particuliers n’est pas recommandé pour éviter tout litige, il est important de pouvoir justifier du règlement en cas de besoin, en privilégiant un moyen de paiement traçable comme Depopass.

Depopass le paiement sans stress de mon véhicule d'occasion

Lorsqu’on est vendeur

Pour les vendeurs, la seule arnaque notable est lors du règlement.

Le chèque de banque est risqué

Le chèque de banque est un des moyens de paiement les plus utilisés, la somme étant déjà considérée comme consignée par la banque. Cependant, avec les moyens numériques, il est aisé de fabriquer des faux chèques de banque, une bonne imprimante suffit, ainsi qu’un logiciel de retouche d’image, souvent gratuit. La seule solution pour parer cette arnaque est de contacter la banque émettrice mais la plupart des ventes s’effectuent le week-end lorsque les banques sont fermées et cela demande du temps. De plus, la banque de l’acheteur sera soumise au secret bancaire et pourra si elle le souhaite ne pas répondre à vos questions. Privilégiez un moyen de paiement tel que Depopass qui sécurise les fonds dans un compte type séquestre et permet la vérification des identités de l’acheteur et du vendeur avant que la transaction s’effectue.

Le virement

Certains escrocs aguerris peuvent s’arranger pour vous fournir un faux avis de virement bancaire. La seule solution pour sécuriser votre paiement reste Depopass.

De plus, le problème du virement est qu’on ne sait jamais vraiment lorsqu’il part, ni lorsqu’il arrive. Si j’achète un véhicule à 11h un samedi matin, et que je fais le virement le vendredi soir. Cela signifie que je paie un véhicule dont je n’ai pas encore pris possession, et que mon paiement est irrévocable. Et que le vendeur donne les clés de son véhicule sans avoir reçu les fonds. La seule solution qui permet de s’échanger une somme importante de façon instantanée reste Depopass. Car Depopass aura au préalable reçu et cantonner les fonds de l’acheteur.

Conserver la confidentialité de ses documents

Évitez d’envoyer par email ou de remettre à un potentiel acheteur des photocopies des documents de la voiture (carte grise, rapport de contrôle, carnet d’entretien, carte d’identité, coordonnées bancaires, etc.) et de votre identité. Si la vente ne se réalise pas, les données peuvent être utilisées pour fabriquer de faux documents ou de fausses annonces. La fraude identitaire est un fléau qui se développe énormément. Avec Depopass, vous êtes en sécurité. Depopass est soumis au secret bancaire et respecte scrupuleusement la législation française.

Déclarer la vente

Enfin, la vente doit être déclarée sur le site de l’ANTS. Cette déclaration permet d’éviter tout malentendu vis à vis de l’acheteur, notamment de retrait de points ou délit de fuite sur un lieu d’accident par exemple. Dans ce cas, le vendeur devra par tout moyen justifier qu’il n’est plus le propriétaire du véhicule incriminé.

En passant par Depopass, Depopass s’occupe d’effectuer la déclaration de cession pour le compte du vendeur, car Depopass est relié techniquement au système du SIV et de l’ANTS.


Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter nos pages :